bannière article webinaire

Un webinaire… Kézako ?

Peut-être en avez-vous déjà suivi quelques-uns sur internet…

Ou bien il se peut que vous soyez un.e fan inconditionnel.le de ce format.

Mais il est aussi tout à fait possible que vous n’ayez jamais entendu ce mot.

(On parle aussi de webinar ou de web-conférence : c’est la même chose !)

Quel que soit votre cas…

Je vais tout vous expliquer ! 😉

Un webinaire

Qu’est-ce que c’est ?

Et quels en sont les bénéfices ?

Comment on construit un webinaire ?

Pourquoi cet outil est-il de plus en plus utilisé ?

Que dire dans un webinaire ?

À quelle fréquence peut-on en animer ?

Suivez-moi…

Et les webinaires n’auront plus de secrets pour vous ! 🌟

portes ouvertes couloir magique

Qu’est-ce qu’un webinaire ?

Alors déjà, commençons par le commencement…

Webinaire : il sort d’où ce mot ?

Vous allez voir, c’est très simple : il est la contraction de “web” et de “séminaire”.

Un webinaire désigne tous les rendez-vous en visioconférence organisés par une personne ou une entreprise qui ont pour but de transmettre une information à une audience cible.

Le webinaire est utile en B to C (Business to Customers, entendez à destination de prospects qui sont des particuliers).

Mais il est également très puissant en B to B (Business to Business, c’est-à-dire lorsque votre cible se composent de professionnels).

Ok… Dis comme ça : ça semble très vaste comme idée.

Ce qui différencie un webinaire d’une simple vidéo par exemple : c’est l’interaction avec l’audience.

Eh oui ! Le but est de créer un échange entre la ou les personnes qui animent le webinaire et les auditeurs/spectateurs.

C’est même là tout l’intérêt d’un webinaire.

Parce que, soyons clairs : à l’ère du tout numérique… les vidéos impersonnelles peuvent vite lasser !

Les internautes ont vite tendance à passer d’un contenu à l’autre.

Puisque que de toute façon, tout est préenregistré. 

Là où le webinaire est puissant : c’est qu’il permet à la ou les personnes qui l’animent d’être en véritable interaction avec les viewers.

Mais vous allez peut-être me demander : “quel intérêt d’échanger avec l’animateur du webinaire ?

Laissez-moi vous donner un exemple.

Admettons que vous recherchez des informations sur une formation en ligne.

Si cette formation vous intéresse…

Seriez-vous plus satisfait.e par une simple vidéo de présentation ?

Ou par un webinaire au cours duquel une personne pourra répondre à vos interrogations ?

Je pense que nous sommes d’accord : la personnalisation est plus puissante que la standardisation.

Voilà pourquoi de nombreux webinaires fleurissent chaque jour sur internet.

Véritables machines à engagement, ils sont salutaires à la fois pour celui qui anime et pour celui regarde.

Quels sont les bénéfices d’un webinaire ?

Mais un webinaire, ça se prépare !

Bien sûr, c’est une dépense de temps et d’énergie pour celui qui l’anime.

fatigué épuisé tombe s'endormir Chandler Friends

Alors pourquoi miser sur ce canal plutôt qu’un autre pour communiquer ?

C’est très simple…

Tout ce temps passé à imaginer le webinaire, à le construire…

À réaliser une présentation avec des diaporamas, rédiger son texte, affiner son propos…

Tout cet investissement se voit une fois le webinaire lancé.

Une présentation de qualité, une parole fluide et aisée : cela fait mouche auprès des participants.

Ils ont vraiment l’impression d’assister à un événement sérieux, préparé en amont.

Et pas à un live à l’arrache dans lequel rien ne va.

Vous avez déjà assisté à un désastre pareil ?

Tout.e content.e, vous vous inscrivez à un webinaire, ou web-conférence, ou autre nom qu’on veut bien lui donner.

Le thème de cette réunion en visio vous intéresse beaucoup.

Et au moment de vous connecter…

C’est la douche froide.

L’animateur est en retard.

Son micro ne fonctionne pas, ou pas bien.

Sa caméra est d’une qualité monstrueuse, si bien que vous ne distinguez pas grand-chose à l’image.

Et la cerise sur le gâteau : pas de diaporama.

Juste l’animateur qui parle, qui déroule son propos.

Sans même essayer de créer un dialogue avec celles et ceux qui sont venus l’écouter.

Merci l’ambiance…

Ce que je vous décris là : c’est peu ou prou le guide de tout ce qu’il NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE lorsque vous lancez un webinaire.

Alors oui…

En faisant les choses à l’arrache, on ne sait jamais sur un malentendu ça peut marcher !

Mais entre vous et moi : je vous conseille d’être appliqué.e dans l’élaboration de votre webinaire.

Si votre démarche est sérieuse.

Et que les informations que vous avez à livrer sont importantes.

Mais surtout, si vous avez quelque chose à vendre.

Mieux vaut mettre le paquet sur la forme.

Sans oublier le fond, bien entendu ! 

Créer un diaporama clair et esthétique : ça prend du temps.

Mais les participants n’en seront que plus ravis quand ils verront votre engagement et votre professionnalisme.

Et les satisfaire est votre mission n°1 !

Car sachez que le webinaire est le tunnel de vente le plus qualitatif.

Eh oui : une personne qui s’inscrit à un webinaire est une personne engagée.

Et c’est grâce à cette impression que vous leur laissez que vos prospects décideront ou non de passer à l’action ensuite 😉

Parce que, je vous le dis :

Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression.

Et il est nécessaire de démonter une par une les différentes barrières à l’achat lors de votre webinaire.

Quelles sont-elles me direz-vous ?

Le premier gros frein à l’achat pour un prospect : c’est la confiance.

Ensuite vient la question : est-ce que votre solution est certaine de m’offrir des résultats ?

Enfin : êtes-vous la personne idéale pour m’aider à résoudre mon problème ?

Voilà pourquoi le webinaire vous permet de répondre à toutes ces objections.

En vous montrant face caméra et en discutant avec les viewers : vous créez de la confiance.

Le reste ne tient qu’à vous, et à votre offre…

Qui se doit d’être irrésistible !

Comment construire son webinaire ?

Vaste question !

Dans un premier temps, il faut vous demander : qu’est-ce que je veux raconter dans ce webinaire ?

Souhaitez-vous vendre un produit ? un service ? une formation ?

Désirez-vous simplement que les auditeurs réservent un appel ou un rendez-vous ?

Un webinaire peut avoir des objectifs très différents.

Et c’est en fonction de votre objectif que vous devez articuler votre live.

Dans un second temps, je vous conseille fortement de réaliser un diaporama de présentation.

Ainsi, vous aurez un support visuel à présenter à vos viewers pendant que vous déroulerez votre présentation orale.

Ce sera donc plus simple pour vous, mais aussi plus agréable pour les participants.

Un autre conseil : écrivez ce que vous voulez dire.

Comme un discours finalement ! 

Alors peut-être que vous êtes à l’aise en freestyle avec juste un PowerPoint qui défile sur le côté.

C’est ce que nous croyons tous !

Mais il serait dommage d’omettre une info super importante lors de votre webinaire…

Simplement parce que vous ne l’aviez pas notée !

oups pardon désolé faute pardon Docteur House

Mais attention… mieux vaut ne pas tout écrire dans votre diaporama.

Sinon les participants risquent de ne pas vous écouter et de simplement lire vos slides.

Ce serait bête, non ?

Enfin, l’anticipation et la préparation sont deux facteurs primordiaux.

Anticiper les questions des participants et intégrer les réponses dans votre présentation.

Comme ça, si vous ne pouvez pas répondre à toutes les questions posées dans le chat du webinaire…

Vous répondez au moins aux questions les plus brûlantes et récurrentes dans vos diapos.

Préparer votre webinaire au point de savoir combien de temps il va durer.

(Pas à la minute près bien sûr ! Mais mieux vaut savoir si vous partez pour 30 minutes ou pour 2 heures !)

Ainsi vous êtes plus serein lorsque vous vous lancez.

Et vous pouvez aussi prévenir vos auditeurs que vous allez passer X temps ensemble.

Ça vous évitera d’avoir des départs précipités parce que certains pensent que votre live ne dure que 40 minutes.

Pourquoi voit-on de plus en plus de webinaires ?

C’est vrai ça : pourquoi ?

Bon déjà, je vous l’ai dit : le webinaire est un moyen privilégié d’être en contact avec votre audience en live.

Une belle opportunité donc.

En plus de cela, avec les technologies qui ne cessent de s’améliorer…

Et de se rendre accessibles au plus grand nombre…

Il serait dommage de passer à côté d’une telle occasion !

De plus, le webinaire évite toute la logistique d’un potentiel séminaire “dans la vraie vie”.

Pas besoin de se déplacer à travers la France (ou le monde entier d’ailleurs !).

Ni de louer une salle.

Encore moins de posséder un matériel de fou furieux.

Un ordinateur avec une bonne caméra et un bon système de son suffit amplement !

Alors si vous suivez les quelques conseils prodigués dans cet article…

Vous n’avez pas besoin d’être Bill Gates pour gérer un webinaire.

Et puis… comme je vous l’ai dit plus haut : un webinaire, c’est un moyen de chouchouter vos prospects !

Les viewers apprécient de se sentir visibles et entendus.

Contrairement à une vidéo lambda qui peut être impersonnelle… le webinaire est interactif !

Et cela plaît en général énormément 😉

Lorsqu’un animateur de webinaire interpelle un auditeur par son prénom après avoir vu sa question dans le chat…

Ça fait toujours plaisir !

Que dire dans un webinaire ?

C’est une question légitime en effet !

Faire un webinaire, c’est une bonne idée.

Mais qu’est-ce qu’on raconte dans un webinaire ?

Bon déjà, vous vous en doutez : si vous lancez un webinaire, c’est que vous attendez quelque chose de votre audience.

Qu’elle achète votre produit, votre service, votre formation, qu’elle prenne un rendez-vous pour un entretien individuel dans le cadre d’une candidature, …

Mais alors…

Comment pousser votre audience à passer à l’action dans un webinaire ?

Je vous conseillerai de vous transformer en sorcier de la persuasion

Et de concocter une potion magique irrésistible…

  • Avec un soupçon d’empathie
  • Un zeste de storytelling
  • Une grosse poignée de bénéfices
  • Et une pincée de connivence
potion magique ingrédients sorcières Sabrina

Ça vous parle ? 

Le but c’est avant tout d’apporter de la valeur à votre audience.

L’idéal est de vous positionner comme quelqu’un qui est dans le conseil. Qui n’est pas là pour vendre.

Montrez à vos prospects comment vous pouvez les aider aujourd’hui.

Si je devais rentrer dans les détails, voici ce que je vous conseillerais : 

  • parlez des problèmes de votre audience, de ses points de douleurs, de ce qui coince pour elle aujourd’hui
  • expliquez simplement ce que vous présentez lors de ce webinaire
  • montrez à votre audience que ce que vous présentez est fait pour elle pour telle et telle raison
  • mettez en évidence ce dont votre audience rêve
  • faites fuir les “mauvais clients en exposant clairement pour qui est faite votre présentation et surtout pour qui elle n’est pas faite
  • si vous avez des concurrents, démontrez en quoi vous vous démarquez d’eux de façon significative
  • balayez les objections et les freins à l’action
  • parlez un peu de vous, de votre parcours, de vos passions pour créer de la connivence 

Cette liste est bien sûr non exhaustive, et il existe diverses façons de faire un webinaire.

Mais ces quelques clés peuvent déjà vous aider !

En tout cas, le maître-mot d’un webinaire c’est : le sourire.

Si vous avez l’air à l’aise, en confiance, et sûr.e de ce que vous avancez…

Les auditeurs seront charmés.

Si au contraire, vous tirez la tronche, que vous balbutiez énormément et que vous soufflez…

Vous risquez de finir votre webinaire avec 0 auditeur.

Et ce serait bien normal ! 

Même si votre thème est super, si votre visage fait la grève…

Vos prospects risquent de fuir !

À quelle fréquence faire un webinaire ?

Comme souvent… j’ai envie de dire que le choix vous appartient !

En fait, tout dépend de ce que vous avez à vendre.

Du message que vous désirez faire passer.

Et de votre audience.

Si votre base de données regroupe 200 contacts…

Vous n’avez pas les mêmes objectifs que quelqu’un qui aurait 15 000 prospects identifiés.

Logique, non ?

Cela dépend aussi de votre solution.

Vous vendez quoi aujourd’hui ?

Un produit physique, un service à la personne ou une formation ?

Les enjeux ne sont pas les mêmes.

La communication non plus.

Enfin, la fréquence d’un webinaire dépend aussi beaucoup de votre temporalité à vous.

Je m’explique.

Admettons que vous proposiez un service de traiteur spécialisé dans les repas de Noël.

Vous vous doutez bien que communiquer en mars n’a pas grand intérêt (sauf pour ceux qui prévoient trèèèèès à l’avance).

Vous voyez un peu la logique ?

Alors oui, vous pouvez aussi vous demander : “mais je ne vais pas saouler mes prospects si je fais trop de webinaires à la suite ?

Mettons-nous à la place de vos prospects.

S’ils sont aujourd’hui dans votre base de données, il y a bien une raison, non ?

C’est qu’ils ont été intéressés à un moment ou un autre par votre solution.

Alors cas de figure n°1 : votre prospect reçoit une communication sur votre webinaire.

Il ne peut pas y assister, malgré le fait qu’il soit intéressé.

Bingo pour lui ! Vous en refaites un la semaine suivante.

Et tout le monde est content.

Cas de figure n°2 : votre prospect s’inscrit à votre webinaire du premier coup.

Il y assiste et il en est ravi.

À vous de gérer la logistique pour que ce prospect chaud bouillant ne soit pas spammé de mails.

Il a déjà assisté à votre webinaire, il a même fait partie des premiers.

Ne le froissez pas en le bombardant de communications qui pourraient s’avérer contre-productives.

Finalement, ce n’est qu’une histoire de bon sens et de logistique !

Alors… webinaire ou pas webinaire ?

questionnement interrogation doute Jack Sparrow pirate

Je ne sais pas si j’ai réussi à vous convaincre de la puissance d’un webinaire

Mais vous avez maintenant les bonnes pratiques à adopter pour vous lancer dans l’aventure si vous le souhaitez 😉

Si vous avez quelque chose à vendre…

Que vous avez une bonne base de données de prospects

Et que les lives ne vous font pas peur…

Le webinaire est LE format qu’il vous faut pour communiquer de façon plus authentique !

Cet article vous a été utile ?

Vous aimeriez en savoir plus sur le copywriting ?

Dans ce cas, découvrez RED de REDAC, l’organisme de formation qui aide les belles plumes à vivre de leur Super Pouvoir.

Vous avez des questions ? Laissez-nous un commentaire.

Et si vous pensez que cet article peut aider d’autres personnes, partagez-le sur les réseaux sociaux pour le diffuser plus largement !

À très vite pour d’autres contenus 100% copywriting !

Coraline

RED de REDAC



You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

TESTEZ VOTRE POUVOIR DE PERSUASION EN 3 MINUTES

Connaissez-vous les bonnes pratiques de l’écriture persuasive (aussi appelée copywriting) ?

Répondez au QUIZ pour le savoir immédiatement !